L’allaitement

 

 

Là encore, je ne souhaite pas faire un remake de tout ce qui a été écrit sur le sujet mais plutôt tenter de faire la synthèse de toutes les difficultés rencontrées en ce qui concerne l’allaitement.

Commençons par une définition :

ALLAITER : donner du lait à . 

A partir de là, la question « vous allez allaiter ?  » parait parfaitement absurde!

Bien sûr, toutes les mères allaitent !! Elles allaitent au sein ou au biberon! Cette petite subtilité permettra aux jeunes mamans de ne pas utiliser la négation si elles ont choisi le biberon « non, je n’allaite pas » !

Difficile de ne pas culpabiliser lorsqu’on emploie la négation.

Ceci étant dit……avançons...............

ALLAITER AU SEIN

QUELLES SONT LES CLES DE LA REUSSITE?

La motivation

Le choix d’allaiter ou non doit être VOTRE projet et non celui de vos proches ,vous devez l’envisager avec PLAISIR et non comme une contrainte voire une obligation!

La confiance en soi

Lorsque je pose la question à la préparation à la naissance « souhaitez vous allaiter au sein ou au biberon? » neuf fois sur dix la réponse des femmes qui ont choisi le sein est « si je peux « .

Et pourquoi ne pourrait-on pas? Avant même d’avoir commencé il y a le doute !

FAITES VOUS CONFIANCE : si vous avez l’envie et les règles d’or il n’y a aucune raison que vous ne réussissiez pas. De plus, plus vous serez sereine et confiante, plus vous transmettrez ce calme à votre enfant et mieux se dérouleront les mises au sein.

Les bons conseils

Bien sûr, en Afrique, pas besoin d’entretien, de cours pour apprendre à donner le sein! Là, l’allaitement maternel est comme une évidence un savoir transmis de mère en fille de tante en nièce de femmes à femmes.

Oui mais en Afrique, la famille est là qui s’occupe de tout après l’accouchement pendant 40 jours, la jeune accouchée n’a qu’une chose à faire….nourrir son bébé au sein .Si un doute, une angoisse, une embûche survient, toute la famille est là pour épauler et conseiller .

En France, les choses sont différentes puisqu’au retour de la maternité toutes les taches ménagères restent à faire et nos familles sont plus souvent dispersées limitant ainsi l’entraide si précieuse dont on peut avoir besoin.

Oui en France il est utile de suivre une préparation qui permet d’obtenir des conseils afin de mener à bien au mieux le projet d’allaitement maternel.

C’est là, entre autre, que le rôle de la sage-femme, des consultantes en lactation et des associations prend tout son sens .

Nous sommes là pour vous conseiller vous épauler et vous accompagner dans ce projet qui est le vôtre.

Dans notre cabinet, un entretien de 1h30 est prévu sur ce sujet où tous les conseils sont expliquées et toutes les difficultés abordées.

Dominique AYGUN sage-femme conseillere en lactation dipsense des reunons sur l’allaitement maternel le samedi arès-midi ( pour plus de renseignements veuillez consulter l’onglet "Notre cabinet "

Voici des sites où vous trouverez une aide précieuse à la plupart de vos qustions :

http://www.lllfrance.org/

http://www.lactitude.com/


                                         ALLAITER AU BIBERON

Si vous présentez une contre-indication à l’allaitement maternel ou si vous avez décidé d’allaiter votre enfant au biberon, une chose est à mon sens indispensable à savoir :

même si on ne peut nier que le lait maternel est le plus "adapté" au tube digestif du nouveau-né, tous les enfants, possèdent à leur naissance  le capital d’anticorps que vous leurs avez transmis in utero et les gardent pendant 6 mois.
Puis ces anticorps diminuent progressivement et l’enfants va fabriquer les siens, ceux qu’il conservera toute sa vie.

Donc un enfant nourri au biberon n’est pas SANS anticorps.

Donner le sein, c’est prolonger cette durée c’est à dire qu’à l’arrêt de l’allaitement maternel, il y aura encore 6 mois de protection.

En conclusion, ce n’est pas j’allaite au sein mon enfant aura des anticorps et j allaite au biberon il n’en aura pas!!!!
Ceci me semble important :

 pour choisir vraiment il faut avoir tous les éléments du choix!

Les consignes de préparation des biberons sont en général donner lors de votre sejour en maternité soit 1 mesure de lait pour 30 ml d’eau MINERALE . 
                            

QUANTITE EAU EN ML MESURE DE LAIT
30 ML 1 CUILLERE MESURE
60 ML 2 CUILLERES MESURE
90 ML 3 CUILLERES MESURE
120 ML 4 CUILLERES MESURE
150 ML 5 CUILLERES MESURE
180 ML 6 CUILLERES MESURE

 

 

 

 

 

 


Les biberons qui vous sont donnés à la maternité  seront  à température ambiante.
Cela faciliterait la digestion et il est vrai qu’il est très pratique d’avoir un bébé qui boit à température ambiante!!!

Faîtes les choses comme vous en avez envie , comme vous les sentez. Vous ne prenez aucun risque en faisant tiédir un biberon!

Attention cependant, de toujours vérifier la température du lait en en versant quelques gouttes sur le dos de votre main avant de le donner à votre enfant.

Beaucoup de professionnels de santé, dont je fais partie, pensent également que la stérélisation des biberons n’ est plus utile à notre époque et dans notre pays moyennant une parfaite hygiène de nettoyage.
Mais encore une fois......faites les choses comme vous les sentez !

Je pourrais écrire des pages entières sur ces deux méthodes d’allaitement ......J’espère seulement que cela vous aidera à faire
VOTRE CHOIX car quel qu’il soit, ce sera le bon si c’ est VOUS qui choisissez  VRAIMENT en connaissant tous les éléments du choix!


                                  FAÎTES VOUS CONFIANCE

 Pour avoir plus de précisions, de conseils, rejoignez-nous à la préparation à la Naissance!

L’allaitement y est abordé et nous répondrons à toutes vos questions pour que vous trouviez VOS réponses!

Création de site internet: Cianeo